Le guide complet pour pêcher la carpe l’hiver ?

Vous voulez savoir comment pêcher la carpe l’hiver, alors vous êtes au bon endroit.

La pêche de la carpe est pour moi l’un des meilleurs défis et l’un des meilleurs poissons que tout pêcheur peut décider de cibler. Que ce soit en hiver, au printemps ou en été, quelques règles s’appliquent toujours et d’autres peuvent changer.

Cependant, apprendre à pêcher des carpes en hiver peut demander un peu plus de patience. Mais cela en vaut la peine une fois que vous avez appris les ficelles du métier et acquis quelques compétences et connaissances.

Dans l’ensemble, la pêche à la carpe pendant les mois d’hiver peut s’avérer tout aussi fructueuse que le reste de l’année. Cela dépendra toutefois de nombreux facteurs. Tout peut avoir un impact sur la décision des poissons de mordre quand il fait froid :

  • de l’heure de la journée
  • à la sélection des appâts,
  • etc…

Dans cet article, je vais essayer de couvrir les conseils essentiels et astuces pour vous aider à attraper plus de carpes cet hiver. Ainsi, vous verrez où les trouver, quel appât utiliser et quelques autres astuces que j’ai pu apprendre au cours des dernières années.

Pouvez vous pêcher la carpe l’hiver ?

Comment pêcher la carpe quand l'eau est froide ?

Les poissons mordent-ils lorsqu’il fait froid ? La réponse est oui, mais ce n’est pas toujours facile. Car, le métabolisme de la carpe est naturellement plus lent qu’aux autres saisons de l’année. Par conséquent, vous allez devoir donner une bonne raison aux carpes de vouloir se déplacer pour manger votre appât.

Pour réussir dans votre quête hivernale, vous allez devoir essayer différentes méthodes pour arriver à vos fins. Les poissons en hiver, ont tendance à quitter les zones que vous aviez l’habitude de pêcher. En fait, il se peut qu’ils ne traînent plus autour des zones couvertes peu profondes. Ou vous venez de passer 9 mois à avoir beaucoup de succès dans votre pêche.

Suivant les conditions météo, les carpes peuvent avoir commencé à migrer vers certaines eaux profondes. Mais, ce n’est pas toujours le cas. Nous allons couvrir tout cela en profondeur. Ne vous inquiétez pas.

Donc pour résumé, les poissons mordent toujours quand il fait froid. De ce fait, cela vaut toujours la peine de pêcher la carpe par temps froid.

Est-ce que les carpes hibernent ?

Nous savons donc que les poissons à grande échelle continuent de mordre pour la plupart, mais qu’en est-il des carpes ? Mordent-elles encore en hiver ?

Oui, elles mordent et non elles n’hibernent pas. Sinon, je n’écrirais pas ce billet de blog. D’ailleurs, dans certains pays nordique beaucoup de pêcheur la pêche la carpe sur glace.

A partir de combien de degré les carpes ne s’alimentent plus ?

Bien que les carpes n’aient pas d’heure limite pour s’alimenter. Il a été démontré dans de nombreuses régions qu’aux alentours de 4 degrés Celsius, les carpes connaissent une baisse significative de leurs habitudes alimentaires.

De ce fait, si vous pêchez la carpe pendant l’hiver et que vous avez souvent des jours au-dessus de cette température. Alors, la pêche à la carpe peut encore être 100% faisable et à des niveaux de réussite assez élevés.

Maintenant que nous savons que les poissons sont prêts à rester quelque peu actifs et à continuer à se nourrir en hiver. Voyons plus précisément comment vous pouvez continuer à pêcher la carpe en hiver.

Pour attraper efficacement des carpes en hiver, vous allez avoir besoin de quelques éléments importants. Qui vont de la compréhension de l’endroit où elles se trouvent, jusqu’à l’heure de la journée à laquelle elles se nourrissent. Ceci, va constituer une première étape cruciale dans le processus.

Où se cache les carpes en hiver ?

peche carpe hiver ou trouver les carpes quand il fait froid

Où pêcher la carpe en hiver ? voilà une question à se poser avant de foncer tête baissée sur le premier spot de libre est rentré à la maison bredouille.

Les zones les plus profondes de votre coins de pêche doivent être votre cible numéro un. Car c’est là que l’eau est la plus chaude en hiver.

Non seulement les carpes profitent d’un ou deux degrés supplémentaires dans ces eaux. Mais en plus, leur nourriture aussi. En effet, dans l’eau froide, beaucoup d’insectes se cachent dans les parties plus profondes.

Une exception à cette règle s’applique les jours où la lumière du soleil frappe les zones moins profondes de l’eau. Toute la vie sous la surface est attirée par cette lumière et cette chaleur éphémères. Car elle est si rare en hiver.

Ainsi, lorsque vous pêchez par une journée d’hiver ensoleillée, essayez de lancer au moins un de vos montages près d’une végétation, de préférence épaisse. Surtout si vous détectez un quelconque mouvement de poisson à l’intérieur.

Cette végétation, qu’il s’agisse d’herbiers, de roseaux, d’arbres en surplomb ou de buissons, est une biomasse qui rayonnera de la chaleur tout autour d’elle, quand elle est touchée par la rare lumière du soleil d’hiver.

Pendant une courte période, ces endroits deviennent une sorte de système de chauffage sous-marin. Ainsi, vous y trouverez des insectes et des poissons plus petits, et bien sûr des carpes.

Donc, ne négligez pas les haut-fond en hiver, même si votre logique vous dit de ne pas cibler ces zones. Il pourrait y avoir plus de carpes que vous ne le pensez.

Conseil de pro : C’est surtout dans ces zones peu profondes que le montage zig peut jouer tout son potentiel.

Les meilleurs conseils pour pêcher la carpe l’hiver :

comment pecher la carpe en hiver

1/ Utilisez des appâts plus petits :

En règle générale, réduisez la taille de votre matériel et de vos appâts, surtout ceux qui font partie de votre amorçage. En fait, il n’est pas nécessaire en hiver d’utiliser une grande quantité d’appâts.

Essayez des appâts plus petits, comme des bouillettes de 10 à 12mm qui fonctionnent bien même pour les plus grosses carpes. Par exemple, un petit wafter fortement parfumé de couleur rose clair fonctionne bien pour moi à cette époque de l’année (comme ceci).

Ils fonctionnent bien aussi avec quelques esches assortis et de la mie de bouillette dans un sac PVA. SI vous le pouvez, ajoutez du glug pour améliorer encore plus l’attraction.

2/ Utilisez du Glug à outrance :

Je l’ai déjà mentionné plusieurs fois, mais un des meilleurs conseils est de s’assurer que vous continuez à glouglouter (mettre du glug) vos appâts à chaque lancer et de mélanger les saveurs.

En hiver, vous ne pouvez pas vous contenter d’un mélange de spod pour attirer les poissons. Il est donc essentiel d’ajouter des attractants supplémentaires à vos appâts. Comme le glug de bouillette, pour obtenir une attraction maximale dans l’eau.

Toutefois, évitez les huiles à cette époque de l’année car elles ne s’absorbent pas aussi bien dans l’eau.

Voir aussi : notre article pour en savoir plus sur le booster carpe

3/ Observez l’eau :

En hiver, comme les touches sont rares, il est tentant de télécharger le dernier Game of Thrones et de le regarder sur votre tablette pendant que vous pêchez. Mais surveiller l’eau peut avoir de bons résultats à long terme.

Dès que vous voyez le moindre signe d’une carpe, mettez des appâts dans cette direction. Une session d’hiver difficile peut être très rapidement changée en repérant un poisson qui monte et en lançant un appât ou en se déplaçant vers cette zone du lac.

4/ Quand pêcher la carpe en hiver ?

Si vous ne comptez pas pêchez pendant plusieurs jours d’affilés, rien ne sert de se lever tôt. En effet, les jours plus froids, les carpes sont plus actives en fin d’après-midi jusqu’à quelques heures après la tombée de la nuit.

Ainsi, il est préférable de ne pas se précipiter pour les attraper à 7 heures du matin. Car vous n’arriverez pas au bon moment et vous aurez froid à l’heure de pointe.

Encore une fois, cela revient à planifier vos sessions pour obtenir plus de carpes.

5/ Persévérez :

C’est l’un des meilleurs conseils que je puisse donner pour pêcher la carpe l’hiver.

Gardez vos cannes dans et hors de l’eau pour essayer de trouver les poissons. Les carpes ne se déplacent pas autant en hiver, alors regardez votre zone de pêche et continuez à déplacer votre montage pour trouver des poissons.

Vous pouvez même en trouver quelques-uns ensemble et après un poisson, cela vaut la peine de sonder le même endroit à nouveau.

Je dirais qu’il faut lancer toutes les 30-45 minutes en se déplaçant lentement autour de l’eau à la recherche de poissons.

6/ Le zig rig :

Certaines personnes semblent obsédées par l’idée qu’en hiver les carpes restent sur le fond au même endroit. Personnellement, je ne trouve pas que ce soit le cas.

De ce fait, ignorer un montage zig rig est une grosse erreur dans la pêche de la carpe en hiver à mon avis. Ce n’est pas la première méthode que j’essaierais en arrivant sur un lac.

Cependant, c’est une approche que j’utiliserai tout au long de la journée. Ajoutez y une pop-up avec du glug et essayez différents niveaux dans l’eau et voyez si vous obtenez des touches

7/ Ignorez pas les bips :

C’est quelque chose que j’ai appris il y a quelque temps et qui m’a sans aucun doute permis d’attraper plus de carpes.

Combien de fois nous sommes assis là en tant que pêcheurs de carpes et nous entendons un seul bip sur l’alarme, que faisons-nous habituellement ? On l’ignore !

En hiver, j’ai pris l’habitude d’enquêter sur les bips uniques et surtout sur ceux où le cintre ou la bobine retombe légèrement. Bien souvent, en les soulevant, vous verrez qu’il y a une carpe à l’autre bout de la ligne. Croyez-moi, ça marche.

8/ Utilisez un tapis de réception ou un berceau :

Par temps froid, il est particulièrement important de prendre soin de vos prises. Les températures froides, le gel, la neige ou la glace peuvent sérieusement endommager vos carpes.

Voici quelques conseils précieux pour manipuler les carpes en hiver :

Utilisez un tapis de décrochage ou un berceau à carpe. Par temps doux, l’utilisation d’un tapis de décrochage standard est tout à fait suffisante pour prendre soin de vos prises.

Cependant, comme les tissus et les branchies de la carpe peuvent être considérablement endommagés par l’air froid. Il est absolument crucial d’utiliser un berceau à carpe contenant de l’eau quand vous pêchez à des températures inférieures au point de congélation (en dessous de 0°c).

L’eau contenue dans le berceau protégera la carpe de blessures graves, voire mortelles (gel des branchies). Amazon propose d’excellents berceaux pour carpes que vous trouverez ici si vous voulez y regarder de plus près.

9/ Choisissez la bonne météo :

En trouvant, le meilleur temps pour pêcher la carpe l’hiver, vous mettrez toutes les chances de votre côté. Si vous pouvez rencontrez les conditions météo ci-dessous pour la pêche de la carpe quand il fait froid. Alors foncez !!!

  • des vents calmes-modérés en provenance du sud ou du sud-ouest
  • une pression barométrique stable dans les régions inférieures
  • des températures supérieures au zéro degré
  • un temps fortement couvert (pour la pêche dans les grandes profondeurs)
  • ensoleillé (pour la pêche dans les haut-fond ou les couches supérieures)

Bien sûr, il n’y a pas de recette météo parfaite pour la pêche

Quel appât pour pêcher la carpe en hiver ?

Quel appât pour la carpe en hiver ?

En plus de mes 9 meilleurs conseils, je partage aussi mes tactiques préférées pour les carpes d’hiver. Ce sont des méthodes que j’ai utilisées lors de sessions difficiles. Je trouve la pêche hivernale difficile et j’ai eu quelques blancs au fil des ans, mais il vaut mieux persévérer et ne pas se laisser abattre.

1/ les bouillettes

Lorsque vous utilisez des bouillettes pour les carpes en hiver et comme vous avez pu le lire plus haut. Veillez à n’utiliser que des appâts de petit diamètre. Comme elles se nourrissent de plus petites quantités de nourriture, c’est tout à fait logique.

En ce qui concerne les arômes, je trouve que dans mes secteur du sud de la France les appâts fruités et à base de noix en hiver sont meilleurs. Cela doit venir du fait que les parfums se diffusent beaucoup mieux dans l’eau froide. C’est une des raisons qui me pousse à éviter les bouillettes à base de farine et d’huile de poisson.

2/ Pop-Up

Faites simple, prenez les mêmes tailles et saveurs qui fonctionnent bien pour les bouillettes et appliquez le également aux pop-ups.

De plus, vous devez absolument essayer les pop-ups à haute visibilité pendant l’hiver. Ce type d’appât présente des avantages majeurs qui peuvent faire une grande différence :

  • une meilleure visibilité dans les eaux sombres et/ou dans des conditions de faible luminosité
  • une meilleure visibilité à proximité ou au-dessus d’une végétation épaisse
  • les couleurs fluorescentes des pop-ups haute visibilité peuvent susciter beaucoup plus de curiosité.

Je peux recommander la gamme classique de mini pop-up à haute visibilité de Mainline. Je les utilise depuis de nombreuses années (et pas seulement en hiver) et ils n’ont jamais déçu.

3/ Mousse Zig Rig

La mousse Zig Rig est sans aucun doute l’intrus ici, mais laissez-moi vous dire que cet appât hivernal sous-estimé peut vous rapporter beaucoup de carpes.

Les pièces de mousse de zig existent dans toutes les tailles, formes et couleurs. Comme toujours, essayez de garder les choses simples et directes. Pêchez avec des morceaux de mousse d’une taille de 6 à 12mm et ayant une bonne flottabilité. Car il est important pour l’appât d’atteindre les couches supérieures de l’eau.

La couleur est quelque peu secondaire, mais comme pour les pop-up privilégiez les couleurs vives et bien visibles. Tout ce qui est vert, jaune ou blanc peut être recommandé.

Conseil de pro : Trempez votre mousse de zig dans un bain de bouillette fruitée qui sent très fort. Comme la mousse absorbera le liquide, elle conservera les arômes pendant très longtemps. Cela peut donner un coup de fouet à votre appât

4/ L’asticots :

Oui, les asticots prennent énormément de carpe l’hiver peut-être même plus que n’importe quel autre appât. Pas besoins de vous embeter à emmener une quantité monstrueuse avec vous.

Pêchez avec un sac PVA à mailles avec soit le montage mag aligner ou un montage pop up maggot. Par contre, les petits gardons et les brèmes peuvent être un problème. Dans ce cas, mettez une bonne grappe d’asticots sur votre hameçon et vous serez généralement tranquille.

Voir notre article, pur en savoir plus sur le choix du meilleur appât pour la carpe en hiver

Les meilleurs montages pour pêcher la carpe l’hiver :

En hiver, maintenant vous savez qu’il est primordiale de réduire la taille de vos appâts et des hameçons. Cependant si vous voulez attraper plus de carpe, restez simple et flexible avec vos montages.

1/ Un simple montage cheveu :

Si vous pêchez sur un fond propre, la présentation d’une seule bouillette sur un montage au cheveu posé directement sur le fond est un excellent choix pour la pêche d’hiver.

Essayez de garder la longueur de votre hameçon extrêmement courte. Car la carpe ne bougera probablement pas plus que nécessaire après avoir pris votre appât. Cela signifie bien sûr que le poisson doit être ferré aussi rapidement que possible.

J’ai constaté qu’une longueur de bas de ligne d’une dizaine de centimètre maximum fonctionne très bien pour les carpes d’hiver qui se déplacent lentement.

2/ Le montage Pop-Up :

Si vous pêchez au-dessus d’herbiers et des matières végétales, c’est-à-dire des feuilles ou autres débris. Un montage pop-up bien équilibré est la solution.

Comme pour le montage en cheveux, la longueur de votre hameçon doit être assez courte et le pop-up doit être pêché à quelques millimètres du fond.

Veillez à ce que votre hameçon n’attrape pas de feuilles ou d’herbes lorsqu’il est dans l’eau. Car cela peut avoir un impact négatif sur votre présentation.

3/ Le montage Zig :

Le montage zig est une arme secrète de l’hiver quand il s’agit de carpes. De nombreux pêcheurs ne tiennent pas compte de ses avantages en eau froide et ne le pratiquent jamais en hiver.

Le zig rig vous permet de pêcher plus haut dans l’eau, en utilisant un bas de ligne assez long et un appât flottant. Ainsi, vous ciblez les carpes qui recherchent les couches supérieures parfois plus chaudes d’un site.

En fait, tout ce qui se situe à une vingtaine de cm du fond, à mi-eau et même juste sous la surface peut potentiellement contenir une carpe en hiver.

Le fond d’un lac ou d’une rivière n’est pas toujours le point le plus chaud d’un site. Surtout si la lumière du soleil réchauffe les couches supérieures de l’eau.

4/ Micro chod

montage mini chod rig pour peche carpe hiver
Voici le montage mini chod rig pour pêcher l’hiver

Celui-ci vient du célèbre pêcheur anglais Adam Penning. C’est un montage dont je suis un grand fan en hiver. Car la rotation du cheveu permet de présenter l’appât loin du plomb. De ce fait, il fonctionne particulirement bien avec des petites pop ups et les wafters.

C’est un montage qui vaut la peine de vérifier et de jouer avec pour voir comment l’adapter à votre pêche.

J’aime l’utiliser avec un hameçon légèrement plus long pour le placer plus en évidence dans l’eau selon l’endroit où je pêche et le fond.

5/ Un seul asticot sur l’hameçon :

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un montage spécifiquement différent. Il vous offre simplement une autre option. Prenez un hameçon sans cheveu en taille 10 ou 12 et introduisez l’asticot dans la partie droite de l’hameçon.

En hiver, vous n’aurez pas le problème des petits poissons blanc et des perches qui prennent l’asticot comme au printemps ou en été.

Vous pouvez essayer aussi de mettre une pince un tas d’asticots sur un montage cheveu à la place.

Lutter contre le froids pour pêcher la carpe l’hiver :

Comme le dit la devise des scouts, vous devez vous préparer pour la pêche d’hiver. Qu’il s’agisse d’une rivière sauvage ou d’un lac au milieu de nulle part. Assurez-vous d’être prêt avant de partir.

En été, ca ne me dérange pas de tout jeter à l’arrière de la voiture et de le trier quand j’arrive sur place, mais pas l’hiver.

La préparation est la clé du succès, ceci afin de ne pas mourir de froids avant que les carpes mordent. Assurez-vous d’avoir des vêtements chauds, des boissons chaudes. Si vous êtes téméraire pour une session nocturne hivernale, alors emportez un vrai sac de couchage chaud.

Vous pouvez aussi , retrouver nos meilleurs conseils pour réussir la pêche de nuit à la carpe.

1/ Le bon équipement

La pêche de la carpe en hiver est une pêche de patience. Donc si vous n’êtes pas dans les meilleures conditions pour lutter contre le climat, vous êtes foutus d’avance.

A notre époque, nous n’avons plus aucune excuse pour avoir froid ou être mouillé sur la berge. Si vous avez froid ou êtes trempé, vous allez soit plier bagage et rentrer chez vous, soit ne pas pêcher efficacement et probablement ne rien attraper.

Procurez-vous des couches de base décentes, puis superposez-les. Si vous avez trop chaud, enlevez une couche, si vous n’avez pas assez chaud, ajoutez une couche, c’est simple.

Pour être à l’aise, vous avez besoin d’un biwy de bonne qualité avec une seconde peau et un tapis de sol. Même si il est tout à fait possible de s’en sortir sous un brolly, je tiens un minimum à mon confort.

Il est temps de sortir vos sacs de couchage 4 saisons et vos housses thermiques pour chaises longues. Car même si vous avez une période de temps doux, les températures peuvent chuter pendant la nuit.

2/ Apportez de la nourriture et des boissons chaudes :

Cela peut sembler évident, mais le nombre de carpistes que je vois sur les berges pendant l’hiver qui survivent avec des sandwiches achetés dans le commerce et des boissons gazeuses est irréel.

Munissez-vous d’un réchaud, d’une bouilloire et de quelques petites casseroles et vous pourrez préparer autant de thé ou de café que vous le pourrez et vous faire un bol de soupe ou d’autres aliments chauds.

Mettez le tout dans un sac à dos et emportez-le avec vous à chaque fois que vous partez. Même lorsque les poissons ne jouent pas le jeu et que les touches ne sont pas au rendez-vous. Une tasse de café ou un sandwich chaud devant Game Of Thrones peut vraiment vous remonter le moral et vous garder au chaud et concentré.


Voici c’est la fin de notre article (un peu long), j’espère que celui ci vous à appris des choses pour attraper des carpes en hiver.

Pour résumer, il est souvent nécessaire de changer de tactique pour que les poissons continuent à mordre. Avec ces conseils sur le matériel, les appâts, les montages et les emplacements pour pêcher la carpe l’hiver. Nous faisons le pari avec vous, que vous aurez votre meilleure saison de pêche aux carpes de toutes tailles.

N’oubliez pas quand hiver les jours sont plus courts, beaucoup plus froids, peut-être plus humides aussi. Vous avez besoin de plus de matériel si vous voulez être confortable. Car, plus vous serez à l’aise, mieux vous pêcherez et plus vous attraperez de poissons.